prev
Mon pain



Ma formation auprès des Grands Cuisiniers de France, m’a conduit à repenser fondamentalement la conception du pain.

Mon objectif primordial a été de retrouver les arômes et le goût qui caractérisait le pain artisanal d’antan. Pour ce faire, il n’y a pas de miracles, il m’a fallut revoir les quantités à la baisse, ranger définitivement l’acide ascorbique pour le vrai pain de tradition et apprendre à apprivoiser cette noble matière jusqu’au moment où elle donne le meilleur d’elle-même.

Yves Guns
Yves Guns
Yves Guns
Yves Guns
Yves Guns
Yves Guns
next